Les Compagnons de la Nouvelle-France sont très attachés à ces racines qui ont bâti notre société. Bien que les us et coutumes aient changé drastiquement depuis 1750, certaines traditions demeurent ancrées d’une manière si solide que rien ne pourra les déloger. Et ces traditions, ce sont les femmes, au cours des siècles qui les ont forgées à mains nues, pour les conserver et les perpétuer.


Dans cette reconstitution du 18ème siècle, nous ne pourrions nous passer de la présence de femmes et d’enfants, pour revivre notre histoire de façon la plus cohérente possible. Les familles, de plus en plus nombreuses, ajoutent aux animations un caractère très particulier de la vie en Nouvelle-France.

Les travaux d’aiguille, l’éducation des enfants, les repas et toute la gestion de la maisonnée faisaient partie intégrante de la vie de ces femmes, et se poursuivent sur les sites ou nous sommes appelés à nous déplacer. Nous ne sommes donc pas des comédiens, mais bien les acteurs de nos propres vies.

Chaque membre civil a donc une place de choix au sein des Compagnons de la Nouvelle-France. Nous comptons parmi ceux-ci un arpenteur, des couturières, des femmes de soldats et leurs enfants.

Si l’aventure vous tente et que la curiosité vous emporte aussi loin que nous dans nos voyages à travers le temps, visitez la page de notre calendrier et venez nous visiter, c’est avec un immense plaisir que nous vous accueillerons chez nous!